Le Forum parlementaire afro-latino-américain «AFROLAC» a vu le jour à Rabat, avec comme but, notamment, de mettre en place un espace institutionnel de dialogue interactif constructif entre les Parlements des deux continents. L’AFROLAC, dont la Déclaration constitutive a été signée par les présidents des deux Chambres du parlement marocain, du parlement panafricain, du parlement latino-américain et des Caraïbes, de l’Union parlementaire africaine, du parlement d’Amérique centrale, du parlement de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest et du parlement andin, se veut un espace institutionnel de dialogue interactif constructif et une plate-forme de travail parlementaire visant à faciliter l’intégration régionale et à promouvoir la coopération Sud-Sud.

Selon le président de la Chambre des conseillers, Abdelhakim Benchamach, la création de ce forum est le fruit de quatre ans d’actions conjointes, qui ont permis de constater que les parlements représentant les peuples des deux continents s’appuient sur un socle de valeurs et d’aspirations communes.

Dans une déclaration à la presse, il a affirmé que malgré les spécificités et les contextes nationaux, la réalité mondiale impose aux peuples des deux régions les mêmes défis, comme les changements climatiques et les flux migratoires.

À LIRE  Exclusif Forbes : Le classement des milliardaires en Afrique en 2021