Les deux parties s’engagent à assurer la coordination sur différentes questions, dont le dossier libyen.

Le Maroc et l’Italie ont signé ce vendredi à Rabat une déclaration de partenariat stratégique multidimensionnel, affirmant que “les deux parties constituent l’une pour l’autre des partenaires clés dans la gestion des défis régionaux et internationaux”. Le dossier libyen arrive en tête de ces questions que le deux pays souhaitent régler dans le cadre d’une coordination et dans le cadre du renforcement de “la relation privilégiée entre le Maroc et l’UE”.

Ce nouvel instrument de coopération ambitionne également d’approfondir le dialogue et la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité internationale, ainsi que dans le domaine de la justice. Il vise aussi à renforcer la collaboration dans le domaine migratoire, notamment par la mise en œuvre de l’accord sur la reconduite aux frontières des ressortissants et sur le transit pour l’éloignement (fait à Rabat le 27 juillet 1998).

Les relations économiques, commerciales et financières sont, elles aussi, sur la liste de ce partenariat. Ce dernier compte sur la participation des opérateurs économiques, ainsi que sur les opportunités de croissance dans tous les domaines d’intérêt mutuel, y compris les secteurs d’activité énergétique, maritime, industriel et de l’infrastructure.

Dans cette déclaration, Rabat et Rome expriment leur détermination à agir conjointement pour préserver et consolider le niveau de leurs relations, étant convaincus que le développement de celles-ci répond à leurs intérêts mutuels et contribue au progrès ainsi qu’à la prospérité des deux peuples. Ils s’engagent par conséquent à donner un nouvel élan au dialogue politique dans toutes ses dimensions en vue de répondre aux besoins de stabilité et de paix, régionale comme internationale.

À LIRE  Marrakech dans le Top 10 des réservations pour les vacances d’été des français