MAP- Les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le Système des Nations Unies pour le Développement (SNUD), ont été au centre d’un entretien, à Rabat, entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, et le coordonnateur résident du SNUD au Maroc, M. Philippe Poinsot.

Dans le cadre de la réunion du comité de pilotage du Plan Cadre des Nations Unies d’Aide au développement au Maroc (UNDAF), le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita s’est entretenu lundi 4 novembre avec le coordonnateur résident du SNUD au Maroc, M. Philippe Poinsot.

A l’ordre du jour, Les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le Système des Nations Unies pour le Développement (SNUD), Le nouveau modèle de développement ainsi que les grands chantiers engagés dans le Royaume.

Les deux parties ont évoqué aussi le nouveau modèle de développement, les grands chantiers engagés dans le Royaume, ainsi que les diverses réalisations du Royaume dans plusieurs domaines, à savoir la formation professionnelle, l’industrie, la jeunesse, et dans des secteurs où le SNUD dispose de l’expertise, a-t-il indiqué.

Il a, en outre, fait part de la disposition du SNUD à accompagner “un pays bien avancé comme le Maroc dans son développement” et à renforcer davantage sa coopération avec le Royaume, et ce à travers l’appui à la coopération triangulaire, la conclusion de nouveaux partenariats et la labellisation des activités menées par le Maroc.

À LIRE  Air Europa lance des vols à bas prix vers Marrakech

Le SNUD rassemble divers fonds, agences, programmes et entités aux avantages comparatifs et mandats variés, dont plusieurs disposent de bureaux de représentation ou développent des interventions au Maroc. Un rapport reprenant les principales activités et réalisation du SNUD au Maroc est publié chaque année.