Afin de mener plus efficacement la lutte contre le trafic de drogue et contre la délinquance en milieu scolaire, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a ordonné un déploiement permanent des forces de police dans les environs des écoles du Royaume.

La recrudescence de la délinquance en milieu scolaire au Maroc est inquiétante. C’est ce qui justifie cette décision prise par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) qui entend ainsi assurer davantage la sécurité dans le périmètre des établissements scolaires.

Le trafic de drogue ainsi que les actes indécents et les délits ont multipliés de nombreux établissements. A cet effet, les brigades de la police seront permanentes ainsi que le renforcement des rondes, notamment, pendant les heures d’entrée et de sortie des élèves et du staff pédagogique. En menant ainsi la lutte contre les diverses formes de délinquance dans l’entourage des écoles, la police en profitera pour traquer les individus qui font l’objet de mandats de recherche.

Il faut souligner que cette réaction musclée de la DGSN fait suite à une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, montrant des adolescents en train d’inhaler de la colle près d’un établissement scolaire à Béni Mellal. Cet incident qui a conduit à l’arrestation par la police du fournisseur de ces mineurs a pris une tournure politique, faisant l’objet de questions orales au Parlement, relève le même média.

Par sa décision de renforcement des mesures sécuritaires autour des établissements, la DGSN, comme par le passé, compte faire régresser les phénomènes de trafic de drogue, de harcèlement et de vol, sous la menace d’une arme blanche.

À LIRE  Espagne : La coopération migratoire avec le Maroc est « parfaite », selon le ministre de l’Intérieur