Le gouvernement El Othmani déclare « tenir sa promesse », envers les personnes handicapées, en annonçant la tenue d’un concours « unifié » dans un certain nombre de départements ministériels. 200 cadres et techniciens de troisième grade sont demandés.

Le cabinet du Chef du gouvernement affirme que le premier concours de recrutement aura lieu le 15 décembre prochain, alors que les autres dates seront déterminées ultérieurement. Le concours, ainsi annoncé, inclut, selon la même source, le recrutement de 120 administrateurs de troisième grade, 40 administrateurs de deuxième grade et de 40 techniciens de troisième grade dans plusieurs secteurs gouvernementaux.

Le cabinet El Othmani rappelle que le gouvernement a déjà organisé un concours similaire en 2018, embauchant 50 personnes occupant des postes de troisième grade intérimaires (10e échelon administratif) dans plusieurs ministères. Et pour cette année, le Chef du gouvernement promet d’allouer 200 postes budgétaires à cette catégorie, dont les diplômés n’ont de cesse à réclamer leur droit à un emploi dans le secteur public.

Il est à noter que l’organisation d’un concours unifié pour les personnes handicapées constitue un précédent au niveau national puisque le gouvernement a décidé depuis 2018 de prendre cette mesure, afin de « donner effet à ses obligations envers la catégorie » et de « protéger leur dignité et leur droit à l’emploi dans les administrations publiques », ponctue la déclaration du cabinet du Chef du gouvernement.

À LIRE  Plus de 12.200 cas de violences faites aux femmes enregistrés en 2018 au Maroc