La Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a salué le progrès fait par le Port Tanger Med, qui a « enregistré la plus forte hausse absolue d’indice de connectivité au monde » pendant tout une décennie. Telle est la conclusion d’une étude menée par la Conférence des Nations-unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Cette prouesse du Port Tanger Med est le fruit des réformes entreprises au cours de ces dernières années. A cet effet, la CNUCED a rappelé que l’extension de ce port, à travers un investissement de 3,5 milliards d’euros, a fait tripler la capacité totale de traitement de ses terminaux à conteneurs, ce qui lui a permis d’atteindre 9 millions d’Équivalent vingt pieds (EVP) contre trois millions auparavant.

La même étude révèle également que le Port Tanger Med du Maroc et le Port-Saïd, en Egypte, sont les ports africains de premier plan dans la région méditerranéenne puisque ces deux ports offrent d’énormes services en matière de transbordement, en raison de leurs situations géographiques et des investissements privés provenant d’opérateurs portuaires mondiaux.

À LIRE  LA BERD ACCORDE 25 MILLIONS D’EUROS AU CRÉDIT DU MAROC POUR DOPER LES INVESTISSEMENTS VERTS