Une Semaine de la gastronomie marocaine a été lancée, mardi soir, à l’emblématique Palais du Luxembourg siège du Sénat français, en présence de hautes personnalités françaises et marocaines. Le chef cuisinier de la Mamounia, Rachid Agouray, a été décoré par la médaille d’or du Sénat.

Cette distinction lui a été remise par le président du groupe d’amitié France-Maroc, le sénateur Christian Cambon, en présence de Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, du directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Adil Fakir, des sénateurs, de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, et du président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, Mehdi Qotbi, le chancelier de l’Institut de France, Xavier Darcos, ainsqi que le chef des cuisines de l’Elysée, Guillaume Gomez, et le président des Meilleurs ouvriers de France, Gérard Rapp.

e Maroc dispose d’un patrimoine culinaire à la fois très ancien et diversifié qui s’est enrichi au fil des siècles des apports des peuples qui ont façonné par leurs cultures et leurs coutumes le Maroc, terre de rencontres et de brassages, a-t-elle dit, faisant observer que la cuisine marocaine est authentique et moderne à la fois, forte de ses racines mais aussi tournée vers l’avenir, ouverte aux évolutions du monde.

La gastronomie constitue un levier essentiel pour développer le tourisme et faire connaître un pays dans sa diversité géographique et sa richesse historique, a affirmé la ministre, mettant en lumière les efforts fournis par les autorités marocaines afin de permettre à la gastronomie marocaine de jouer pleinement son rôle dans le développement du tourisme national, secteur qui représente le second plus gros contributeur du PIB national et qui a généré en 2018 quelque 550.000 emplois directs.

À LIRE  Mon Maroc : Un livre hommage aux opérateurs du Tourisme

A cette occasion, la ministre marocaine a reçu des mains de M. Cambon la Médaille d’or du Sénat français.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du chef des cuisines de l’Elysée, Guillaume Gomez, et de Rachid Agouray, chef en charge de la cuisine marocaine dans un grand palace à Marrakech, qui ont reçu la Médaille d’or du sénat français pour leur contribution au rayonnement de la gastronomie française et marocaine.

Dans le cadre de cette Semaine de la gastronomie marocaine, les sénateurs et les fonctionnaires du Sénat français ainsi que les visiteurs de l’instance législative auront l’occasion, trois jours durant, de déguster et de savourer des plats traditionnels marocains qui font la renommée de la cuisine marocaine à l’international.