Plus de 66.000 emplois ont été créés par l’industrie marocaine au 1er semestre de cette année, «En dépit d’une conjoncture mondiale compliquée, l’industrie marocaine a créé plus de 66.000 emplois lors du premier semestre 2019», a fait savoir M. Elalamy lors d’une rencontre organisée par l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) sous le thème «Fiscalité déterminante pour le développement des exportations».

Se félicitant des avancées réalisées par l’économie marocaine qui évolue sur un trend haussier, M. Elalamy a relevé que «l’Etat est disposé à faire des efforts colossaux de façon à ce que l’économie nationale fasse un saut qualitatif».

De son côté, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, a souligné l’importance de promouvoir l’investissement afin de disposer d’un tissu entrepreneurial compétitif, notant que le projet de loi de finances est une composante d’un ensemble d’actions et de réformes engagées par les pouvoirs publics pour justement stimuler l’économie et entrepreneuriat.

Le ministre a également relevé que les principales dispositions de la loi de finances 2020 offrent la possibilité aux entreprises de rectifier toutes les déclarations de l’IR, l’IS et de la TVA sur les années passées, soulignant que la mise en place de mesures de contributions libératoires et de déclarations rectificatives permettent aux sociétés «de se faire concilier avec le passé et de partir sur une nouvelle base en matière de conformité».

Ainsi, la volonté de l’État reste de faire des efforts pour donner force et qualité à l’économie nationale.

À LIRE  Le Maroc s'impose sur le marché du poivron auprès des consommateurs allemands