Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, vendredi, avoir approuvé une ligne de crédit de 100 millions d’euros en faveur du Fonds d’équipement communal (FEC) afin de financer de nouveaux projets d’investissement et d’équipements collectifs au Maroc.

Encore une fois la Banque africaine de développement (BAD) affiche son engagement pour accompagner le développement des collectivités territoriales marocaines. Cette ligne de crédit va permettre de financer de nouveaux projets d’investissements et équipements collectifs portés par les collectivités territoriales.

Il s’agit de projets destinés à améliorer la qualité des services publics, notamment dans les zones rurales, et à développer de nouvelles activités économiques et industrielles au niveau local. Cette opération permettra aux collectivités territoriales de renforcer l’attractivité de leur territoire pour soutenir, plus globalement, la dynamique d’accélération industrielle au Maroc, a déclaré Mohamed El Azizi, DG de la BAD pour la région Afrique du Nord.

Le Maroc figure parmi les membres fondateurs de la Banque en 1964. Il est un des principaux pays bénéficiaires de l’institution, avec un engagement cumulé de plus de 10 milliards de dollars américains. Ces financements couvrent différents secteurs, dont l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture, le secteur financier ainsi que le développement social.

À LIRE  Marrakech : l’assemblée annuelle FMI-Banque mondiale sera repoussée à 2022