Le Maroc a été réélu vendredi, à une écrasante majorité, en tant que membre de l’Organisation maritime internationale (OMI) pour un nouveau mandat de deux années (2020-2021), a annoncé le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué.

La réélection du Maroc a eu lieu vendredi à Londres, au cours de la 31e session ordinaire de l’Assemblée de l’OMI dans la capitale britannique, indique le communiqué.

Le Royaume du Maroc était en lice avec 24 autres pays candidats aux 20 sièges vacants de la catégorie «C» au sein du Conseil, qui compte 40 sièges.

L’élection du Maroc au Conseil de l’OMI, pour la 14e fois depuis 1992, vient conforter la place qu’occupe le Royaume en tant que grande nation maritime de par sa position géostratégique, sa longue tradition navale, ses ressources et son potentiel maritimes, a déclaré le ministère.

Il s’agit également d’une reconnaissance probante par la communauté maritime mondiale du rôle actif du Maroc et de sa contribution substantielle dans l’élaboration des politiques et des grandes orientations pour la réalisation des objectifs stratégiques de l’OMI visant à assurer la sécurité et la sûreté du transport naval, à préserver le milieu marin et à lutter contre la pollution, selon la même sources.

Créée en 1948, l’OMI est l’autorité mondiale chargée d’établir des normes pour la sécurité, la sûreté et la performance environnementale des transports maritimes internationaux. Elle compte actuellement 174 Etats membres et trois membres associés.

À LIRE  MACKY SALL, LE PRÉSIDENT SÉNÉGALAIS À TANGER