La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé le renforcement de son action au Maroc avec l’ouverture, dans la ville d’Agadir, d’un troisième bureau.

Ce troisième bureau de la BERD au Maroc couvrira Souss-Massa et Marrakech-Safi. Ces deux importantes régions économiques contribuent pour 16,5 % au PIB du pays.

L’économie locale de Souss-Massa repose sur un réseau de petites et moyennes entreprises (PME) et sur une solide industrie de la pêche. Tandis que la région de Marrakech-Safi est connue pour son agriculture et son tourisme.

En effet, le nouveau bureau appuiera un large éventail de possibilités de développement en partenariat. Il s’attache à promouvoir le savoir-faire et les meilleures pratiques de la BERD.

Selon un communiqué de la BERD, « l’ouverture du bureau d’Agadir marque une étape importante pour ce qui est d’étendre le champ d’activité de la Banque, d’identifier des partenaires locaux, de stimuler la création d’emplois de qualité dans le secteur privé et de développer une économie résiliente.

Engagement à développer l’économie marocaine:
« L’ouverture de notre nouveau bureau à Agadir confirme notre engagement à développer l’économie marocaine. Et ce en renforçant nos activités et en favorisant l’intégration régionale. Ces mesures stimuleront la création d’emplois. », a déclaré M. Pilloux, vice-président de la BERD en charge des opérations bancaires.

Pour rappel, la BERD investit au Maroc depuis 2012. La banque y a financé 58 projets dans le secteur privé pour un total de près de 2 milliards d’euros. La Banque s’emploie, en particulier, à appuyer les PME par le biais de son programme de conseil aux petites entreprises. Au Maroc, cette initiative financée par l’Union européenne apporte un appui technique et financier sous la forme de services sur mesure de conseil et d’expertise. À ce jour, la BERD a mis en oeuvre plus de 600 projets d’appui.-

À LIRE  Les exportations automobiles marocaines dépassent 83,7 MMDH en 2021

L’ECONOMISTE-