Le secrétaire d’Etat américain, Michael Pompeo, est arrivé jeudi au Maroc pour une visite officielle d’une grande importance qui confirme la forte dynamique distinguant les relations maroco-américaines, ainsi que la volonté commune de raffermir le partenariat stratégique multiforme entre Washington et Rabat.

Le chef de la diplomatie américaine, dont il s’agit là de la première visite au Maroc doit en outre rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani pour des entretiens liés à des questions d’intérêt commun.

La coopération bilatérale, la situation au Maghreb et au Moyen-Orient, les derniers développements que connaissent l’Iran, mais aussi la Syrie et l’Irak seront au centre des entretiens que Mike Pompeo aura à Rabat avec les autorités marocaines.

À LIRE  Covid-19: un pass vaccinal pour les personnes ayant reçu les deux doses