Le Maroc participe à la 10ème édition du Salon International de l’Alimentation SIAL Middle East 2019 qui se tiendra à Abu-Dhabi du 09 au 11 Décembre. Initiée pour la septième année consécutive par l’Agence pour le développement Agricole (ADA), cette participation marocaine rentre dans la droite lignée de l’ambitieuse stratégie de développement, de commercialisation et de promotion des produits du terroir qui a été mise en place dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Toutes les régions du Maroc sont représentées avec 25 exposants producteurs des produits du terroir appartenant à environ 74 coopératives agricoles qui comptent plus de 2.466 adhérents dont 422 femmes.

n effet, le choix des produits du terroir exposés par le Maroc sont issus de 13 filières témoignant de la diversité et de la richesse de l’offre Maroc aux professionnels qui prennent part à ce Salon. En nombre, ils ne seront pas moins de 16.000 professionnels à visiter les différents espaces du SIAL à la découverte de nouveaux produits et à la recherche d’opportunités d’affaires. Au total, 1.000 exposants venant de 30 pays sont présents. Du côté marocain, les exposants ont bénéficié d’un encadrement marketing et technico-commercial dispensé par l’Agence de développement agricole (ADA), et ce en préparation à cet événement. Ainsi, l’agence les a accompagnés dans leur démarche de valorisation des multiples potentialités de leurs produits tout en veillant à les préparer afin qu’ils puissent réussir leurs rencontres d’affaires avec les différents prospects présents aux Emirats Arabes Unis, dans les pays du Golfe et de l’Asie.

Cette démarche avait apporté des résultats concluants lors de la précédente édition puisqu’une vingtaine de commandes a été conclue. Dans le même sens, 250 rencontres B to B sont prévues pour les participants marocains, ce qui leur permettra d’être en contact direct avec des clients potentiels. L’objectif étant d’introduire et de renforcer davantage la présence des produits du terroir national sur le marché du Moyen-Orient, en particulier auprès des centrales d’achat, de la grande distribution et des épiceries fines.

À LIRE  Délimitation de l’espace maritime : le Maroc confirme que le processus «poursuit son cours»