Le groupe Attijariwafa bank et la Banque nationale du Canada viennent de conclure un accord de partenariat, visant à répondre notamment aux besoins des Marocains résidant dans le pays nord-américain.

L’accord a été signé par le directeur de communication et marketing du groupe Attijariwafa Bank, Younes Kettani, et le premier vice-président de la Banque canadienne, Jean-François Hanczakowski, en présence notamment du responsable d’Attijariwafa bank Canada, Mohamed Hamdouni. “La ratification de cet accord est la concrétisation d’un partenariat fort, scellé entre deux grandes banques internationales, très impliquées dans le développement des économies régionales et dans la création de valeur pour nos clients respectifs”, a indiqué, dans une allocution lue en son nom, le PDG du groupe Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani. Il a ajouté que cette coopération “permettra, ainsi, d’offrir un service de qualité et un accompagnement bancaire à la clientèle des particuliers, pour faciliter les diverses démarches à entreprendre par les nouveaux migrants marocains avant leur arrivée et après leur installation au Canada”, ajoutant que l’offre proposée par la Banque nationale du Canada concernera aussi bien les nouveaux arrivants, incluant les étudiants, que les Marocains déjà installés.

“Elle concerne également les entreprises marocaines et canadiennes pour un accompagnement dans le monde des affaires au Canada, au Maroc et voire même en Afrique”, a-t-il fait savoir.

Le Consul général du Royaume à Montréal, Fouad Kadmiri, s’est félicité de ce genre de partenariats entre des institutions marocaines et canadiennes, qui de surcroit bénéficie à la communauté marocaine.

“Les banques marocaines et canadiennes sont en quête d’un partenariat au service en premier lieu de la communauté marocaine et on ne peut que s’en réjouir”, a estimé le diplomate.

À LIRE  7ème prix national du micro-entrepreneur: 27 lauréats primés, dont 15 femmes

Cette cérémonie de signature a eu lieu en présence d’un parterre de diplomates, de cadres et employés des deux banques ainsi que des membres de la communauté marocaine.