Des ministres africains des Affaires étrangères ont rendu, vendredi à Rabat, un hommage appuyé au Maroc pour son soutien à la formation de la jeunesse du continent.

Intervenant à l’ouverture de la 8ème édition du Sommet des étudiants et de la jeunesse d’Afrique, organisé par “All Africa Students Union” en partenariat avec l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), ces ministres ont mis en avant l’engagement permanent du Royaume, dans le cadre de la coopération sud-sud et de la solidarité avec les pays africains, à octroyer des bourses et à former dans ses différentes universités et instituts d’enseignement supérieur des étudiants africains.

A cet égard, la ministre des Affaires étrangères du Ghana Shirley Ayorkor Botchway a salué le Maroc qui a “ouvert ses portes” à de nombreux étudiants ghanéens au cours des dernières années pour poursuivre leurs études dans plusieurs disciplines dont la médecine générale, la pharmacie, l’ingénierie électrique et mécanique, l’architecture, les sciences appliquées, le commerce et le management, le tourisme, les mathématiques, l’informatique et l’agronomie.

Grâce à leur formation au Maroc, ces étudiants ghanéens contribuent de manière remarquable au développement de leur pays, s’est-elle félicitée.

Pour sa part, le ministre mauritanien des Affaires étrangères Smael Ould Cheikh Ahmed a exprimé la gratitude de son pays au Maroc pour le soutien qu’il a apporté durant près de 40 ans à la formation des étudiants mauritaniens, ajoutant que l’ensemble des universités, écoles et instituts supérieurs marocains ont ouvert leurs portes à ces étudiants.

Il a aussi indiqué que des générations de l’élite mauritanienne dans plusieurs domaines ont été formées au Maroc, saluant la politique du Royaume visant à investir dans le capital humain de la jeunesse.

À LIRE  Vague de chaleur avec chergui du jeudi au lundi dans plusieurs provinces

Prenant la parole à son tour, le ministre guinéen des Affaires étrangères Mamadi Touri a exprimé les remerciements de son pays au Maroc qui accorde annuellement des centaines de bourses aux étudiants guinéens, saluant la politique africaine du Royaume visant à renforcer le partenariat gagnant-gagnant avec les pays du continent.

Il s’est également félicité de l’exemplarité des relations liant son pays au Maroc, et du soutien du Royaume au programme du développement humain de la Guinée.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères des Comores Amine Souaf a rendu hommage à “l’action louable” du Maroc qui s’est investi dans le développement des ressources humaines en Afrique, faisant savoir que plusieurs cadres comoriens dont des ministres ont été formés au Maroc.

M. Souaf, lui-même lauréat de l’université marocaine, s’est par ailleurs dit sensible quant à la disponibilité du gouvernement marocain à soutenir le développement de son pays.

Le ministre des Affaires étrangères de la Gambie Mamadou Tangara a, quant lui, exprimé la gratitude de son pays au Maroc pour son soutien à la formation des étudiants africains.

Il a salué les efforts du Royaume pour mettre en place une base africaine de formation, plaidant par ailleurs pour un développement du système éducatif dans les pays du continent.

Le vice-doyen du corps diplomatique africain au Maroc et ambassadeur de la république du Cameroun à Rabat Mouhamadou Youssifou a souligné que le Maroc a choisi de placer la formation au coeur de sa coopération avec l’Afrique, rendant un vibrant hommage à la vision africaine éclairée de SM le Roi.

À LIRE  Casablanca : INTERPELLATION DE L’individu qui a mis en scène le blocage d’une ligne du Tramway

Le diplomate a tenu à remercier le Maroc pour le soutien inestimable qu’il apporte à la formation de la jeunesse africaine.

MAP-