Le Maroc est un partenaire stratégique de la République d’Indonésie dans la région, a affirmé à Rabat le président du conseil consultatif populaire de la République d’Indonésie, Bambang Susilo.

Lors d’un entretien avec Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers, Susilo Bambang a relevé que le Royaume jouit d’une profonde considération auprès du peuple indonésien, se félicitant des progrès considérables réalisés au Maroc dans divers domaines sous la conduite du Roi Mohammed VI.

Exprimant le souhait de voir les relations économiques et commerciales bilatérales se développer davantage, le responsable indonésien a plaidé pour le lancement d’une Ligue des Sénats et des conseils de la Choura dans les pays islamiques en tant que cadre parlementaire pour lutter contre toute atteinte aux musulmans ou à la religion islamique.

Cité dans un communiqué de la Chambre des conseillers, Susilo Bambang a mis l’accent sur la position indonésienne de soutien à la question de l’intégrité territoriale du Royaume ainsi que sur les efforts déployés par le Maroc et les Nations unies afin de mettre fin à ce différend.

Pour sa part, Hakim Benchamach, a souligné l’excellence des relations entre les deux pays frères et la volonté commune de faire de cette visite le début d’une nouvelle ère prometteuse et fructueuse pour la coopération bilatérale.

Il a à cet égard mis en évidence la solidité des relations historiques et des liens diplomatiques entre les deux pays, rappelant dans ce contexte la participation marocaine à la Conférence de Bandung qui a jeté les bases du Mouvement des non-alignés.

Le Maroc est soucieux de la diversification de son partenariat stratégique avec l’Indonésie, a-t-il fait observer, mettant en exergue le rôle des parlementaires de part et d’autre pour raffermir davantage les relations bilatérales et rechercher de nouvelles formules pour répondre aux défis et aux aspirations des deux peuples frères.

À LIRE  Tourisme: Lancement de “Madaëf ECO6”, programme innovant pour stimuler l’entrepreneuriat

Par la même occasion, le président de la Chambre des conseillers s’est dit prêt à œuvrer pour la création d’une Ligue des Sénats et des conseils de la Choura, dont la mission consistera notamment à promouvoir l’image de l’islam et des musulmans.

Il s’est en outre félicité de la position de l’Indonésie en faveur de la question du Sahara marocain et a appelé à redoubler les efforts pour un plus grand soutien à l’initiative d’autonomie marocaine comme solution équitable pour mettre un terme à ce différend artificiel, dans le cadre de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume.

Cette entrevue s’est déroulée en présence particulièrement de l’ambassadeur de la République indonésienne à Rabat, des troisième et cinquième vice-présidents de la Chambre des conseillers, du président du groupe d’amitié maroco-indonésien.