Le partenariat maroco-malien occupe une place privilégiée au regard du caractère historique et multidimensionnel des relations liant les deux pays, a souligné samedi à Bamako, l’Ambassadeur du Royaume au Mali, Hassan Naciri.

Intervenant lors d’une rencontre-déjeuner avec des médias maliens, l’Ambassadeur du Royaume au Mali, Hassan Naciri, a relevé que depuis les visites royales au Mali en 2013 et 2014, les relations entre les deux pays ont connu une impulsion tangible et ont même entamé une période de reconstruction.

Par ailleurs, le Maroc et le Mali, convaincus des idéaux de la coopération Sud-Sud et de l’intégration africaine, œuvrent au quotidien à consolider et approfondir ces relations, dont la spécificité réside dans un legs précieux d’échanges humains qui ont précédé de loin les relations interétatiques.

En vertu de l’accord en matière de formation des Imams maliens signé en 2013, le Maroc assure la formation de 500 Imams maliens, dont la dernière promotion vient d’achever mi-décembre sa formation. D’ailleurs, le Royaume a procédé depuis 2013 au quadruplement du nombre de bourses dédiées aux étudiants maliens passant de 50 à 200 bourses par an. En outre, les interactions entre les deux pays à un niveau élevé ont permis d’approfondir les échanges sur toutes les questions d’intérêt commun dans un climat empreint de franchise et de cordialité.

A noter que, lors de cette rencontre, le ministre malien de la Communication, Yaya Sangaré, s’est félicité des chantiers de grande envergure réalisés au Maroc, exprimant la volonté de son pays de renforcer davantage les relations de coopération avec le Royaume dans tous les domaines et ce, au service des intérêts des deux peuples frères.

À LIRE  Tanger Med s’associe à l’initiative des plus grands ports au monde pour garantir la continuité des chaînes logistiques internationales

MAP-