De nombreux changements et nouveautés vont entrer en vigueur à partir de ce mercredi, dont la hausse du prix de ces carburants. L’essence sera plus chère à la pompe à partir d’aujourdhui.

Les prix à la pompe ont en effet grimpé dans la nuit du Nouvel An, portés par une hausse du cours du pétrole sur les marchés internationaux.

Le prix du litre du diesel a atteint 9,81 dirhams ce matin à Casablanca, en hausse de 23 centimes par rapport à la grille de tarification précédente. Le litre de l’essence sans plomb passe quant à lui à 11,06 dirhams, en augmentation de 15 centimes.

A noter que le prix des carburants varie d’une ville à l’autre en fonction des frais qu’a nécessité leur transport jusqu’à la pompe. Ajouté à cela, le différentiel qui ne dépasse guère deux centimes entre les différentes enseignes des stations-services.

Sur les marchés internationaux, les cours du brent progressent doucement mais sûrement.

Le prix du baril était, au 27 décembre dernier, à plus de 68 dollars, alors qu’il coûtait, début novembre, 60 dollars environ.

Cette hausse a été soutenue par deux faits majeurs: d’une part, le réchauffement des relations économiques entre les États-Unis et la Chine, concrétisé par un accord à venir, qui devrait dynamiser la demande en énergie, et, d’autre part, pr le fait que les principaux pays producteurs de pétrole se sont accordés à continuer de limiter leur production en 2020.

MAP-

À LIRE  Les vols de la RAM vers le Maroc saturés dans 4 pays d'Europe