C’est bel et bien du gaz extrait au Maroc. Ainsi la firme Britannique Sound Energy PLC a annoncé la signature d’un protocole d’accord portant sur la vente à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) de gaz naturel issu de la concession de Tendrara, dans l’Oriental.

C’est à travers la publication d’un communiqué le 2 janvier que Sound Energy a annoncé cette modification du protocole d’accord signé le 29 octobre 2019 avec l’ONEE.

Ce protocole porte sur la vente d’un total de 5 milliards de m3 de gaz naturel issu de la concession de Tendrara à l’ONEE, ce qui devra lui permettre de sécuriser ses approvisionnements pour alimenter ses centrales électriques pendant dix ans et générer, la 1re année, 84 millions de dollars à Sound Energy. Par la suite, les deux parties n’ont plus signé l’accord de vente le 31 décembre comme convenu. D’où, la prolongation des négociations jusqu’au 31 mars 2020.

Sound bénéficiera également d’un prix fixe pour un volume annuel minimal de 0,3 milliard de mètres cubes par an (environ 29 millions de pieds cubes par jour).

La même source a indiqué que cela devra générer, la première année, des recettes de 84 millions de dollars US, avec un prix fixe conçu pour donner plus de certitude quant à la mise en place du financement nécessaire à l’infrastructure de raccordement.

Sound a, par ailleurs, souligné qu’elle a mis en vente le gaz issu de sa concession de l’Oriental après que deux nouveaux puits n’aient pas atteint des taux d’exploitation commerciale de production de gaz.

À LIRE  Coronavirus/Maroc: Le taux de chômage monte à 10,5% au 1er trimestre

Sound Energy PLC exploite trois zones dans la région de l’Oriental, à savoir, le Tendrara, le Grand Tendrara et le permis d’Anoual où elle détient 47,5% du capital, Schlumberger 27,5%, et l’Office national des hydrocarbures et de mines (ONHYM) 25%.