“Le fils d’un Saint Mrabeth”, une toile du français Etienne Dinet a été cédée à 1,2 million d’euros lors d’une vente aux enchères organisée par la Maison Articurial à Marrakech. Il s’agit de la plus importante adjudication jamais enregistrée au Maroc et en Afrique hors Afrique du sud. Pour l’artiste, c’est le plus gros prix jamais atteint depuis 2008 dans le monde.

la toile d’Etienne Dinet "Le fils d’un Saint Mrabeth" bat le record d’enchères au Maroc 1

Les ventes d’Articurial ont totalisé 41 millions de DH (3,8 millions d’euros), frais compris. Elles portaient sur deux vacations, l’une dédiée à Majorelle et ses contemporains avec 71 lots dont le chef d’œuvre d’Etienne Dinet, l’autre consacrée au “Made in Morocco” avec 188 lots. La vacation “Made in Morocco”, dédiée aux arts décoratifs et à l’art moderne marocains, proposait des oeuvres de Mohamed Melehi, Chaïbia, et Hassan El Glaoui.

Ce dernier a remporté la plus belle enchère avec “La sortie du roi”, une huile vendue 715.000 DH. La toile “Un cycliste” de Chaïbia a été cédée à 676.000 DH, alors que l’œuvre de Melehi “Flamme bleue” était acquise pour 650.000 DH.

la toile d’Etienne Dinet "Le fils d’un Saint Mrabeth" bat le record d’enchères au Maroc 2

Peinte en 1900, cette œuvre, intitulée Le fils d’un saint M’Rabeth, est caractéristique du style de l’artiste à cette époque tranchant avec le genre de la peinture orientaliste auquel il est rattaché. Loin des conventions et de tout folklore, le tableau frappe en effet par son réalisme et son expressivité, à l’instar de l’une de ses célèbres compositions, Esclave d’amour et lumière des yeux, peinte la même année, achetée par l’État français l’année suivante et conservée au Musée d’Orsay à Paris.

À LIRE  Coup d'envoi du festival culturel international célébrant le nouvel an amazigH À AGADIR

“Les sujets religieux de Dinet sont extrêmement rares, c’est un privilège pour Artcurial de présenter cette formidable œuvre. Le fils d’un saint M’rabeth est une œuvre magistrale, Dinet retrouve l’expressivité des sculpteurs dans la tradition qui les unit à Rodin dont il était l’ami. L’expressivité et le réalisme de tous ces visages proches les uns des autres est un condensé parfait de la technique et de l’originalité qui caractérise son œuvre. » Olivier Berman, Directeur Artcurial Maroc

Il s’agit de la première fois qu’une maison de vente internationale s’installe sur le continent africain.

La filiale est située dans le quartier de l’Hivernage à Marrakech et gérée par une équipe marocaine. Elle aura également vocation à organiser des ventes de collections mettant ainsi à l’honneur la grande richesse des arts décoratifs marocains, dans des domaines aussi étendus que la céramique, la verrerie, le mobilier, les textiles, les bijoux ou encore les armes anciennes.

Artcurial Maroc organisera trois sessions de ventes aux enchères en 2020. L’une aura lieu début juin à Casablanca et sera consacrée aux tableaux modernes et contemporains marocains et internationaux et à l’art africain contemporain. Les deux autres vacations auront lieu à l’automne et fin décembre à la Mamounia à Marrakech.