Le ministère ivoirien de la santé a annoncé que les autorités sanitaires s’occupaient d’un cas suspect de coronavirus en Côte d’Ivoire.

Un étudiant non identifié, qui est rentré samedi de Pékin vers ce pays d’Afrique de l’Ouest, subit de nouveaux tests après avoir présenté des symptômes de grippe.

S’il est confirmé, il s’agira du premier cas de ce virus mortel en Afrique.

Le virus, qui est apparu pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan, s’est propagé à plus de 2 000 personnes et en a tué 56.

La femme de 34 ans est actuellement en isolement, ont déclaré les autorités.

Elle vit en Chine depuis cinq ans, selon le communiqué du ministère de la santé de Côte d’Ivoire, et présentait des symptômes de type grippal avant de prendre l’avion pour Abidjan.

“Son état général est satisfaisant”, a déclaré le ministère. “Il y a, à ce stade, des soupçons d’un cas de pneumonie lié au coronavirus.”

Les résultats des tests de la femme étaient attendus pour dimanche soir.

Actuellement connu sous le nom de 2019-nCoV, le virus est considéré comme une nouvelle souche de coronavirus non encore identifiée chez l’homme.

Depuis le début de l’épidémie à Wuhan, plusieurs pays africains ont mis en place un dépistage supplémentaire sur les vols en provenance de Chine.

AFP-

À LIRE  LE "CESE" PLAIDE POUR UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE SERVICE PUBLIC POUR LE DÉVELOPPEMENT AU MAROC