La construction de 4 grands barrages d’un coût global de 6,7 milliards de dirhams (MMDH) sont programmés dans le cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027 au niveau de la région Fès-Meknès.

En effet, c’est ce qu’a indiqué la directrice de l’Agence du bassin hydraulique du Sebou (ABHS), Samira El Haouat, lors d’une rencontre sur le PNAEI.

Ces barrages auront une capacité totale de 1,287 milliard m3, a-t-elle précisé. Ainsi, elle a noté que la capacité globale de stockage actuelle du BHS est de l’ordre de 5,549 milliards m3. Elle sera de plus de 8 milliards après l’achèvement des travaux de ces barrages.

Les nouveaux barrages s’inscrivent dans le cadre du nouveau plan eau du Maroc, entré en vigueur le 14 janvier et doté d’un budget de 115,4 milliards de dirhams (environ 11,96 milliards de dollars).

La gestion de l’eau à Fès-Meknès, un vecteur de développement

La directrice l’ABHS a mis en exergue le développement de l’offre hydrique au niveau des barrages. Par ailleurs, elle a précisé la programmation de 28 petits barrages au niveau de la région. Ces derniers concernent la province d’Ifrane (1 barrage), la préfecture de Meknès (1 barrage), les provinces de Sefrou et de Taza (2 barrages chacune), El Hajeb (1 barrage), la province de Taounate (2 barrages) et la province de Boulemane (19 barrages). Elle a également rappelé que huit barrages ont vu le jour au niveau de la région Fès-Meknès d’une capacité de stockage de 5,296 milliards m3 en plus de celui de M’Dez. Ce dernier est en cours de réalisation avec une capacité de stockage qui s’estime à 700 millions m3.

À LIRE  Près de 23,3% des marocains ont l’intention d’émigrer selon le HCP

Organisée par la wilaya de Fès-Meknès, cette réunion a fait office de plusieurs activités. Parmi les principales, on peut citer, la présentation d’exposés axés sur la situation actuelle et le développement de l’offre hydrique aux niveaux national et régional. Egalement, il y a eu le programme d’alimentation en eau potable de la région de Fès-Meknès et le programme régional d’approvisionnement en eau potable et en eau d’irrigation-composante de l’irrigation et de l’agriculture à l’échelle de la région. Ainsi, il y a eu un exposé sur l’assainissement liquide intégrée dans la région.