Afin d’assurer l’assainissement des nouvelles zones urbaines et pour répondre aux problématiques liées aux débordements en temps de pluie, Lydec renforce ses réseaux d’assainissement à travers plusieurs projets. Notamment deux chantiers qui visent à protéger la métropole contre les inondations, au niveau de Hay Sadri et la Zone d’Errahma.

Lancés par Lydec en décembre 2018, les travaux de réalisation de la galerie de stockage des eaux pluviales de Hay Sadri avancent conformément au planning préétabli. L’objectif de ce projet est de protéger le quartier

«Hay Sadri » contre les inondations à travers le stockage durant les épisodes pluvieux d’un volume d’eaux allant jusqu’à 14.000 m³.

حماية منطقة سيدي مومن من الفيضانات

لتوسيع شبكة التطهير السائل بسيدي مومن و حماية الحوض المنحدر من الفيضانات بالشمال الغربي للمنطقة، و خاصة، النقطة المعرضة للفيضان على مستوى الطريق السيار الحضري، أنجزت ليدك سردابا لتخزين المياه المطرية بكلفة استثمارية بلغت أكثر من 30 مليون درهم. و يبلغ طول هذا السرداب 1,2 كلم و تصل طاقته الاستيعابية إلى 9.000 متر مكعب من المياه، بحيث تم إنجازه على ثلاث مراحل تطلبت 9 أشهر من الأشغال.و يدخل إنجاز هذه المنشأة الممولة من صندوق الأشغال، في إطار مشروع وضع نظام لتطهير مياه الأمطار للحوض المنحدر شمال غرب سيدي مومن و الذي تبلغ كلفته الإجمالية حوالي 290 مليون درهم. و هذا الحوض الذي تحده الطريق السيار الحضرية شمالا و شارع أهل الغلام جنوبا، هو حوض يمتد على مساحة تبلغ حوالي 770 هكتارا و يحتضن منطقة صناعية كبيرة.

Publicada por Lydec en Jueves, 16 de mayo de 2019

D’une longueur de plus de 1,3 km et d’une profondeur allant de 30 à 40 mètres, cet ouvrage majeur protégera aussi l’avenue Mohamed Bouziane, le boulevard 10 mars contre les débordements jusqu’à une intensité de pluie décennale (22 mm/heure). Le coût des travaux est estimé à 182 millions de DH, financés par le délégataire casablancais.

À LIRE  GRAND SUCCÈS DANS LE SALON NATIONAL DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, À OUJDA

Ce chantier fait partie d’un projet visant la protection de toute la partie Est de Casablanca contre les inondations. Il s’agit du Système de Renforcement Est (SRE) dont le coût global s’élève à plus de 2 milliards de DH HT, selon une estimation préliminaire du Schéma Directeur de l’Assainissement Pluvial.

Système d’assainissement liquide de la Route Nationale n°1 (RN1)

Pour accompagner l’urbanisation des zones d’Errahma et de Hay Hassani et pour lutter contre les débordements au niveau de la Route Nationale n°1 (RN1) et du quartier Lissasfa, Lydec a lancé fin 2018 le projet de mise en place d’un système d’assainissement des eaux usées et pluviales de ces zones. L’objectif est de protéger cette partie de Casablanca contre les inondations, mais aussi de collecter les eaux usées des lotissements en cours d’aménagement et ceux à venir et les acheminer jusqu’aux réseaux existants.

Financé par le Fonds de Travaux à hauteur de 313,5 millions de DH, le système d’assainissement liquide de la zone de la RN1 devrait être réalisé dans un délai de 2 ans. Il est composé de 7 lots distincts dont 4 portants sur l’assainissement des eaux usées et 3 sur l’évacuation des eaux pluviales. Les travaux ont démarré par la construction d’une station de pompage des eaux usées d’une capacité de 200 litres/s, d’une galerie souterraine d’une longueur 3,4 km et d’une conduite de 410 mètres linéaires.

LYDEC

Lydec est un opérateur de services publics qui gère la distribution d’eau et d’électricité, la collecte des eaux usées et pluviales et l’éclairage public pour 4,2 millions d’habitants de la région du Grand Casablanca (Maroc). Ces missions lui ont été confiées dans le cadre d’un contrat de gestion déléguée signé en 1997 par l’Autorité Délégante (Communes urbaines de Casablanca, Mohammedia et Aïn Harrouda), l’Autorité de Tutelle (Ministère de l’Intérieur) et le Délégataire (Lydec).

À LIRE  L’ONCF LANCE UNE ÉTUDE POUR LE TGV ENTRE KÉNITRA-MARRAKECH

Nos activités sont structurantes. Elles jouent un rôle majeur dans l’urbanisation à long terme, dans la conception de l’agglomération de demain. Experts dans nos métiers, nous participons à la réalisation des schémas directeurs de la ville et à l’élaboration de standards (en termes de qualité d’installation, de technologies…).

Notre objectif est de fournir en continu un service de qualité à nos clients, tout en anticipant et en accompagnant le développement de l’agglomération.

Activités sur la Région du Grand Casablanca

L’activité est structurée autour de quatre métiers :

  • La distribution de l’eau potable : distribution de l’eau potable de qualité, conforme aux normes sanitaires marocaines en vigueur. Cette eau nous est fournie par deux producteurs nationaux : l’ONEE (Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable) et la SEOER (Société des Eaux d’Oum Erbiaa).
  • La gestion de l’assainissement liquide (eaux usées et eaux pluviales) : la gérance de plus de 5800 km de collecteurs et développons le réseau d’assainissement pour offrir aux habitants un environnement sain.
  • La distribution de l’électricité : renforcement et sécurité du réseau d’électricité composé de plus de 2400 km pour la Moyenne Tension uniquement, pour répondre aux besoins croissants de l’agglomération en énergie. L’énergie que nous distribuons provient de l’ONEE (Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable).
  • La gestion de l’éclairage public : la gérance de l’éclairage public (150 000 points lumineux) avec l’objectif d’augmenter le taux d’éclairement, tout en veillant à économiser l’énergie grâce à des techniques innovantes.