Le Roi Mohammed VI a présidé mardi la cérémonie de lancement du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024), pour une enveloppe de 6 MMDH. En voici les principaux points :

Le premier axe a trait à la réalisation de la première ligne du bus à haut niveau de service de la ville sur un linéaire de 15,5 km, reliant le port d’Agadir au quartier de Tikiouine et aux zones industrielles avoisinantes et desservant le quartier administratif de la ville, l’avenue Hassan II, Souk El Had, l’avenue Hassan Ier, le complexe universitaire Ibn Zohr, et la Zone industrielle de Tassila.

Agadir : LE NOUVEAU programme de développement urbain 1

Le deuxième axe, relatif au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville, porte sur la réalisation de la première tranche de la voie de contournement Nord-Est d’une longueur de près de 25 km et reliant l’aéroport d’Agadir Al-Massira au port commercial de la ville, l’aménagement d’ouvrages d’art et des nouvelles entrées de la ville à partir de cette future voie et l’élargissement et la réhabilitation de la voie expresse.

Agadir : LE NOUVEAU programme de développement urbain 2

Le troisième axe vise l’aménagement urbain de la zone touristique d’Agadir et le renforcement de son attractivité, à travers la réalisation de plusieurs projets, notamment la réhabilitation de la corniche, la réalisation d’équipements publics (bureau d’information touristique, musée Timitar), la liaison transversale de la ville avec la zone côtière, le renforcement de la voirie et du réseau d’éclairage, le réaménagement des espaces verts de la zone, la réhabilitation du parc «La Vallée des Oiseaux», la rénovation du mobilier urbain et la création de circuits touristiques thématiques (commercial, ludique, culturel et sportif).

À LIRE  Agadir: mise en échec d’une opération d’émigration clandestine
Agadir : LE NOUVEAU programme de développement urbain 3
La Vallée des Oiseaux

Le quatrième axe concerne la préservation de l’environnement et l’aménagement des espaces verts de la ville. Il s’agit de la création du parc de Tikiouine (28 ha), du parc Al Inbiâat (25 ha), la restructuration et la mise à niveau du parc Ibn Zaidoun et du jardin d’Olhaou, la réhabilitation de plusieurs jardins et places publiques ainsi que la modernisation du mobilier urbain.

Le Programme de développement urbain d’Agadir vise à mettre à niveau une ville aux potentialités “très importantes”

Le Programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) vise à mettre à niveau une ville aux potentialités “très importantes”, a indiqué la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

un “programme beaucoup plus élaboré et plus large” afin de faire du tourisme un des “moteurs économiques et sociaux” dans cette région du Royaume.

Nadia Fettah Alaoui.
Agadir : LE NOUVEAU programme de développement urbain 4
La ministre du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de la cérémonie de lancement de ce Programme sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, la ministre a relevé que le Programme permettra de remettre à niveau le centre urbain d’Agadir, qui “était la première destination touristique du Maroc et reste la première destination du tourisme balnéaire et dont les potentialités sont encore très importantes”.

La Convention-cadre relative au Programme de développement urbain de la ville d’Agadir intervient en application des Hautes orientations royales contenues dans le discours royal d’octobre 2019 à l’occasion de la Marche Verte, pour “rappeler comment la région d’Agadir est centrale au niveau du Royaume du Maroc”, a encore souligné Mme Fettah Alaoui.

À LIRE  “Génération Green” : Le Modèle Agricole Marocain, un exemple à suivre

Elle a en outre précisé que le ministère travaille avec d’autres départements ministériels ainsi qu’avec la région pour mettre au point un “programme beaucoup plus élaboré et plus large” afin de faire du tourisme un des “moteurs économiques et sociaux” dans cette région du Royaume.

MAP-