Le Conseil Régional du Tourisme (CRT) Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA) a dévoilé son plan d’action pour la promotion touristique de la région, élaboré en étroite collaboration avec l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le plan d’action aura pour objectif de valoriser les atouts de la région auprès des touristes marocains et étrangers, et de promouvoir les différentes destinations qu’elle abrite.

Avec près d’un million d’arrivées et 2 millions de nuitées enregistrées en 2018, la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima représente plus de 7,6% du total des arrivées de touristes au Maroc. Les établissements de la région ont affiché la même année un taux d’occupation de 39%. A l’horizon 2023, le CRT TTA se donne pour objectif de porter le nombre d’arrivées à 1,6 millions et le taux d’occupation à 43%, d’après un communiqué.

« Notre bureau est pleinement mobilisé pour la réalisation de ce plan d’actions ambitieux, qui bénéficie également du soutien de l’ONMT et des autorités de la Région », a déclaré Mme Rkia Alaoui, Présidente du CRT Tanger-Tétouan-Al Hoceima. « Notre région regorge de destinations attractives et dispose de tous les atouts pour attirer un large spectre de visiteurs. Notre objectif sera de mieux faire connaître ces atouts, promouvoir les différentes destinations et développer les outils nécessaires à une meilleure connaissance de la région de la part des touristes, pour in-fine améliorer la performance et l’attractivité de nos différentes destinations. », d’après la même source.

Le plan d’actions en quatre grands axes

Afin d’atteindre ces objectifs ambitieux, le plan d’actions développé par l’équipe du CRT Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’articule autour de quatre grands axes, à savoir la promotion, la connectivité, le développement produit et la formation.

À LIRE  Le Maroc présente ses atouts touristiques au salon des vacances à Bruxelles

En ce qui concerne le volet promotionnel, le plan d’actions met l’accent sur le canal digital, à travers notamment le développement de différents outils de facilitation de connaissance et d’exploration de la destination pour les touristes. Ces outils digitaux seront accompagnés par des supports d’édition physique. Sur le terrain, le plan prévoit des actions de promotion destinées à des publics précis, telles que l’organisation d’ateliers, de tours de familiarisation et de visites pour les professionnels du secteur, ainsi que pour la presse et les influenceurs. Le dispositif sera également complété par une participation intensifiée du CRT aux salons et foires professionnels du secteur, fait savoir le même communiqué.

Afin d’améliorer la connectivité de la région au reste du Royaume et aux marchés émetteurs internationaux, le CRT se consacrera au renforcement des connexions aériennes dans les aéroports de la région, à savoir Tanger Ibn Battuta, Tétouan Saniat Rmel, Al Hoceima Acharif Al Idrissi. Les lignes maritimes feront également l’objet d’une attention particulière, aussi bien les traversées en ferry que les escales de croisières. En ce qui concerne les transports terrestres, la CRT capitalisera également sur le succès de la Ligne Grande Vitesse Al Boraq.

le plan d’actions prévoit le développement de produits spécifiques pour renforcer son attractivité. Une première thématique de développement s’intéresse au tourisme actif, tels que les sports balnéaires, le trekking, les randonnées ou encore l’escalade. Cette thématique sera exploitée parallèlement au développement de l’offre, plus traditionnelle pour la région, des marinas de Tanger, de Marina Smir et d’Al Hoceima. Un plan d’animation sera également développé en accompagnement de ces actions.

À LIRE  Le Maroc présente à Quito son plan national sur le pacte mondial pour les migrations

Dernier axe du plan d’action, la formation des acteurs et des ressources sur l’ensemble de la chaine de valeur touristique sera également une priorité. Le plan prévoit ainsi la mise en place de formations aux nouveaux métiers du secteur, ainsi qu’aux nouvelles tendances du tourisme. Les formations se consacreront aussi à la digitalisation, le relationnel, les nouveaux modèles d’affaires et l’adaptation aux nouveaux comportements client.

MAP-