Le gouvernement marocain est en train d’élaborer un projet de loi destiné à combattre le hooliganisme à l’intérieur des stades de football, a-t-on appris mardi auprès du ministère des Sports à Rabat.

«Nous allons enrichir notre législation par un texte de loi qui doit dorénavant punir les auteurs du hooliganisme à l’intérieur des stades. Notre code pénal prévoit des sanctions contre les violences à l’extérieur des stades mais il ignore celles qui se déroulent à l’intérieur des stades», a déclaré à l’AFP un responsable du ministre des Sports.

Contacté par l’AFP, un dirigeant de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a confirmé que le ministère des Sports avait été chargé d’élaborer un projet de loi contre les violences à l’intérieur des stades. «Cette loi verra prochainement le jour afin de combler les lacunes sur le plan juridique», a déclaré à l’AFP Mohamed Moufid, président de la Commission centrale de discipline auprès de la FRMF, trois jours après les incidents violents qui ont entaché samedi la fin du match entre le Kawkab de Marrakech et le Wydad de Casablanca.

«Nous allons enrichir notre législation par un texte de loi qui doit dorénavant punir les auteurs du hooliganisme à l’intérieur des stades. Notre code pénal prévoit des sanctions contre les violences à l’extérieur des stades mais il ignore celles qui se déroulent à l’intérieur des stades«

A Marrakech, une quarantaine de supporteurs avaient été blessés par des jets de pierres après le match. Une cinquantaine de personnes avaient été interpellées par la police avant d’être relâchées, selon les autorités. Un second match entre Safi et Khouribga avait également été marqué par des incidents, de moindre importance, le week-end dernier.

À LIRE  Héritage: Changement important dans l'attribution des terres agricoles de l'Etat

Safi: Arrestation de 12 individus pour leur implication présumée dans des actes de hooliganisme

Les services de la Sûreté provinciale de Safi ont arrêté douze individus pour leur implication présumée dans des actes de hooliganisme à l’issue du match de football ayant opposé samedi soir l’Olympic de Safi au club saoudien d’Ittihad Jeddah, pour le compte de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dimanche dans un communiqué, que les 12 individus interpellés, dont 7 mineurs, seraient impliqués dans des jets de pierres, dégâts matériels, destruction de biens publics, possession d’armes blanches et de fumigènes et des actes de violence à l’égard de fonctionnaires pendant l’exercice de leurs fonctions.

Projet de loi contre les violences dans les stades 1

Les services de la sûreté nationale poursuivent les recherches et investigations en vue d’identifier l’ensemble des individus impliqués dans ces actes de hooliganisme et les soumettre aux enquêtes préliminaires nécessaires, sous la supervision du parquet compétent, précise le communiqué. Les jets de pierres et les actes de hooliganisme ont fait des blessés parmi les éléments des forces publiques chargées du maintien de l’ordre, a noté la DGSN, faisant savoir que cinq éléments de la police et deux des forces auxiliaires ont été blessés et transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, tandis que 23 véhicules particuliers, 9 véhicules de la Sûreté nationale et un véhicule des forces auxiliaires ont été endommagés.

Les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue et les mineurs sous surveillance policière, dans le cadre de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, poursuit la même source, précisant que les opérations sécuritaires sont toujours en cours pour appréhender l’ensemble des personnes impliquées dans ces actes de hooliganisme et déterminer l’ensemble des dégâts matériels enregistrés.

À LIRE  Reprise des vols de et vers le Maroc à compter du mardi 15 juin 2021

AFP-