El Otmani met en avant la qualité des relations historiques maroco-espagnoles. Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a mis en avant, lundi à Rabat, la qualité des relations historiques unissant le Maroc et l’Espagne, ainsi que la proximité géographique entre les deux Royaumes.

Lors de ses entretiens avec le chef du gouvernement local de la région de Valence, M. Ximo Puig et la délégation l’accompagnant, M. El Otmani a passé en revue l’évolution que connaît le chantier de la régionalisation avancée au Maroc, et la place qu’occupent désormais les régions sur les plans juridique, administratif et financier, ainsi que les potentialités dont elles disposent et qui leur permettent d’attirer les investissements.

Il a par ailleurs mis en relief l’intérêt accordé par le Maroc au secteur industriel, notamment l’industrie automobile, insistant sur l’importance de la complémentarité pour réaliser l’efficience et assurer l’équité dans les relations économiques et commerciales et les investissements sur les plans national et régional, ajoute la même source.

Pour sa part, le chef du gouvernement local de la région de Valence a exprimé sa détermination à renforcer les relations économiques avec le Maroc et ses régions, d’autant plus que le Royaume constitue une porte d’entrée pour le continent africain.

Après avoir exposé les potentialités économiques et d’investissement dont dispose la région de Valance, M. Puig a souligné que le Maroc demeure un partenaire stratégique et le premier client hors Union européenne, faisant savoir que sa région est disposée à élargir sa coopération avec le Royaume dans les domaines de l’industrie automobile et portuaire en vue de réaliser la complémentarité économique et faire face à la concurrence.

À LIRE  Le Maroc, une “référence” en matière de paix et de stabilité en Afrique (M. Bourita)

Lors de cette entrevue, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc Ricardo Diez-Hochleitner Rodriguez , le responsable espagnol a indiqué que la région de Valence aspire à développer les relations culturelles avec le Maroc, faisant en outre savoir que sa visite dans le Royaume à la tête d’une délégation composée des représentants de 25 entreprises et ses rencontres avec des ministres, opérateurs économiques, investisseurs et hommes d’affaires marocains s’inscrivent dans le cadre de la prospection de nouvelles opportunités d’investissements et la promotion des relations économiques et commerciales entre la région de Valence et le Maroc.