Baleària, la compagnie espagnole a présenté à Tanger, son projet de formation de jeunes Marocains dans les métiers liés aux services à bord.

Selon le patron de la compagnie maritime, Adolfo Utor, ce projet de formation et de création d’emplois destiné aux étudiants a débuté en octobre dernier, grâce à un partenariat public-privé, visant à améliorer l’employabilité de 100 jeunes Marocains, qui auront la possibilité d’être embauchés par Baleària.

«Notre mission principale est d’unir les territoires pour faciliter la libre circulation des marchandises, des véhicules, des personnes, des connaissances et de la culture», a déclaré explique Adolfo Utor dans son discours, soulignant que «le travail de Baleària est de contribuer au développement et au progrès des territoires où nous travaillons… nous contribuons main dans la main avec les autorités marocaines et espagnoles à la cohésion sociale et territoriale ainsi qu’au rapprochement et à l’intégration ».

Baleària présente son projet de formation des jeunes marocains à Tanger 1

Le partenariat lie l‘Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID), les ministères marocains de l’Éducation, du Tourisme et des Transports et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT ). Actuellement, 150 employés d’origine marocaine travaillent au sein de la compagnie, soit 10% des effectifs.

20 étudiants de différentes régions du Maroc ont déjà terminé le premier cursus, dont 15 ont été embauchés. Une nouvelle phase du projet débutera en mars et devrait se prolonger jusqu’en 2021.

Baleària relie depuis 2003 Tanger à Algeciras et opère sur la ligne Nador-Almeria depuis 2017, ce qui représente un trafic annuel de 800.000 passagers.

Ce plan de formation de deux ans a débuté en octobre grâce à une alliance public-privé maroco-marocaine, qui vise à améliorer les compétences d’un total de 100 jeunes marocains (dont 50% de femmes) dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme et en particulier dans le transport maritime de passagers, ce qui aidera à promouvoir leur employabilité.

À LIRE  LA BERD ACCORDE 15 MILLIONS D’EUROS À BANCO SABADELL EN FAVEUR DES PME DU MAROC

De même, Baleària collabore à plusieurs projets sur le territoire marocain, dont la rencontre intitulée “Linking cultures 2”, qui vise à créer un réseau entre intellectuels marocains et espagnols, ainsi que la rencontre “Footprints of women”, qui se tiendra du 3 au 8 mars à Nador, en plus de la rencontre transculturelle d’artistes que va accueillera la ville de Larache au cours du prochain mois d’avril.