Les produits du terroir marocain sont à l’honneur, pour la huitième année consécutive, au Salon international de l’Agriculture de Paris (SIAP), dont la 57ème édition s’est ouverte samedi.

Une trentaine d’exposants représentant une soixantaine de coopératives agricoles en provenance de l’ensemble des régions du Maroc ont fait le déplacement à Paris, à l’initiative de l’Agence pour le Développement Agricole (ADA), pour proposer des produits du terroir à très haute valeur marchande et nouer des contacts d’affaires avec des importateurs potentiels.

Le Maroc présentera la richesse de son terroir au Salon international de l’agriculture de Paris, avec pour objectif de développer la commercialisation des ses produits sur le marché international.

Cette participation s’inscrit dans le cadre de l’ambitieuse stratégie de développement de la commercialisation et de la promotion des produits du terroir, mise en place dans le cadre du Plan Maroc Vert qui accorde une attention toute particulière aux petits agriculteurs notamment les producteurs des produits du terroir.

l’ADA considère ce salon comme une importante opportunité pour prospecter et nouer des contacts d’affaires avec d’importants importateurs potentiels pour trouver de nouveaux débouchés à ce secteur et booster davantage les exportations des produits du terroir.

Le Maroc, un pays « très en avance » dans le secteur agricole (Ministre ivoirien)

Le Maroc est un pays « très en avance » dans le secteur de l’Agriculture, a affirmé, samedi à Paris, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui a salué les efforts de SM le Roi Mohammed VI pour le développement de l’Afrique.

Le terroir marocain en force au Salon international de l’agriculture de Paris 1
Kobenan Kouassi Adjoumani, le ministre ivoirien de l’Agriculture

«Le Maroc est un pays qui est très en avance. Avec le plan Maroc Vert, que nous connaissons bien et qui vient d’être clôturé pour lancer une nouvelle stratégie de développement du secteur agricole baptisée Génération Green 2020-2030 et une autre de développement des eaux et forêts. C’est dire que le Royaume du Maroc vient de passer une étape importante et de se lancer résolument dans le développement des forêts », a souligné le ministre ivoirien dans une déclaration à la presse dans le cadre de sa visite au pavillon marocain installé au Salon International de l’Agriculture de Paris.

À LIRE  Le Maroc participe à la 51è session de la Commission statistique de l’ONU