“Inno-EspaMaroc Energy”: L’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN), a organisé, en partenariat avec le Centre de Développement Technologique Industriel de l’Espagne (CDTI), une cérémonie de signature des conventions de financement de la première édition de l’appel à projets bilatéral “INNO-ESPAMAROC ENERGY”.

Cet appel à projets est destiné aux universités, écoles et centres de recherche ainsi qu’aux entreprises marocaines et espagnoles souhaitant développer des solutions innovantes dans les inno-espamarocdomaines des énergies renouvelables et de leur intégration dans le réseau électrique, de l’efficacité énergétique, du nexus Eau/Énergie/Agriculture, des bâtiments verts, de la mobilité durable, du stockage de l’énergie, des réseaux intelligents et des villes de demain.

Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement a présidé ce mardi 25 février la cérémonie de signature d’attribution du financement pour 6 projets retenus dans le cadre de cet appel à projets avec une enveloppe budgétaire totale 43.5 MDH.

Ces projets impliquant huit universités et institutions de recherche marocaines, sept entreprises marocaines et six entreprises espagnoles, bénéficieront d’un financement bilatéral Marocain (IRESEN) et Espagnol (CDTI). Ils ont comme finalité commune le développement de produits, procédés et services innovants, dans le domaine des technologies vertes, à fort potentiel pour la Maroc et pour le continent.

Voici la liste des projets retenus:

  • Tanksun: Nouvelle conception de réservoir sécurisé à base de béton pour le stockage d’énergie thermique utilisant les sels fondus.
  • Gesys: Développement d’une solution de stockage intelligent de l’énergie gravitationnelle.
  • CR-Seapi: Conception et réalisation d’une serre expérimentale agro-photovoltaïque intelligente pour une agriculture résiliente au changement climatique.
  • Vanabat: Développement d’une batterie au vanadium pour les systèmes de production d’énergie dans les climats chauds.
  • EnROptimizer: Développement d’un Optimiseur d’énergie intelligent.
  • Smif: Optimisation de coûts des services (utilities) et augmentation de la production moyennant une gestion intelligente par capteurs, IoT et traitement d’images dans le secteur agricole.
À LIRE  l’Union africaine salue l’Initiative Marocaine aux pays africains: «des actes concrets» et «une solidarité active»