L’Arabie Saoudite a décidé de suspendre «temporairement» l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque, dans le but «de prévenir l’arrivée du nouveau coronavirus(Covid-19) dans le Royaume et sa propagation», a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement saoudien a décidé de «suspendre temporairement les entrées dans le royaume pour réaliser la Omra…», fait savoir le ministère dans un communiqué.

L’Arabie saoudite a ainsi décidé d’interdire les entrées dans le pays pour la Umrah, soit le “petit pèlerinage” qui s’accomplit exclusivement à La Mecque, et la visite de la mosquée du Prophète, située à Médine. Le gouvernement a également suspendu l’entrée dans le pays des voyageurs munis d’un visa de tourisme et provenant de pays où sévit le nouveau coronavirus.

Si aucun cas n’a été confirmé à ce jour en Arabie saoudite, le virus se propage chez ses voisins. On dénombrait en effet mercredi 26 février 13 cas aux Emirats arabes unis, 5 en Iraq, 12 au Koweït, 95 en Iran, 26 à Bahreïn, 4 à Oman et 1 respectivement en Égypte, au Liban et Afghanistan, selon les données de l’Organisation mondiale de la santé.

La Omra, encore appelée petit pèlerinage à La Mecque, attire chaque mois plusieurs dizaines de milliers de musulmans.

L’Arabie Saoudite a également suspendu l’entrée dans le pays des voyageurs munis d’un visa de tourisme et provenant de pays où sévit le nouveau coronavirus, selon des critères qui seront fixés par les autorités sanitaires.

Le ministère précise cependant que «ces procédures sont temporaires et sont assujetties à l’évaluation continue des autorités compétentes».

À LIRE  Covid-19: 188 nouveaux cas confirmés au Maroc, 9.801 au total