Le Maroc craint une rupture de ses stocks en thé vert à cause de la fermeture des usines en Chine, suite à l’épidémie du Coronavirus.

La nouvelle flambée de coronavirus a gravement affecté les exportations en provenance de la Chine, y compris le thé vert.

Le président de l’Association marocaine des fabricants de thé et de café (AMITC), Mohamed Astaib a annoncé que le Maroc avait importé un stock de thé suffisant pour les six prochains mois à titre préventif. “Nous étudions la possibilité de traiter avec d’autres exportateurs de thé tels que l’Inde et le Sri Lanka”, a ajouté Astaib.

Les Marocains consommant plus de 70.000 tonnes de thé par an la population peut être préoccupée par la diminution de la réserve de thé. Par ailleurs, Atsaib a rassuré les Marocains en disant: «Le thé est disponible sur les marchés et il ne manquera pas. Je rassure les marocains que le prix du thé n’augmentera pas ».

Face à la propagation du virus, le Maroc a pris plusieurs mesures pour protéger les citoyens, dont l’annulation du Salon de l’agriculture (SIAM).

Selon l’AMITC, les importations de thé du Maroc représentent 25% des exportations mondiales de thé de la Chine. Parallèlement, l’économie marocaine pourrait profiter de la baisse des exportations agricoles de la Chine.

Par ailleurs, le chef des fabricants et fournisseurs de produits alimentaires russes, Dmitry Vostrikov, a évoqué la possibilité de remplacer les produits chinois en Russie par des importations du Maroc.

agrimaroc-

À LIRE  La Douane collecte des recettes record de plus de 103 MMDH en 2019