La Commission européenne affirme, ce mardi 17 mars dans un communiqué, que le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a parlé, dimanche dernier, avec le ministre des affaires étrangères Nasser Bourita au sujet des ressortissants des pays de l’UE bloqués au Maroc.

«Le haut représentant – vice-président Josep Borrell a parlé au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, dimanche 15 mars, pour aborder la situation des citoyens européens qui tentent de retourner en Europe et s’est déclaré satisfait qu’une solution ait été trouvée avec les Etats membres et que les vols de retour puissent se poursuivre jusqu’au 19 mars», indique le communiqué de la Commission européenne.

Le communiqué rappelle que l’Autriche a activé le mécanisme européen de protection civile, demandant une assistance consulaire pour soutenir le processus de rapatriement des citoyens autrichiens et des autres citoyens de l’UE depuis Marrakech.

Les frais de transport étant cofinancés par la Commission européenne, un avion affrété par l’Autriche a atterri à Vienne tôt ce matin, et a rapatrié quelque 290 citoyens de ce pays, depuis le Maroc.

Josep Borrell, soutenu par le Service d’action extérieure de l’UE, et en particulier les délégations de l’UE dans le monde, s’efforce de soutenir la coordination entre les Etats membres pour résoudre les problèmes consulaires découlant de la situation actuelle, notamment le rapatriement des citoyens de l’UE en provenance de pays tiers, ajoute ce communiqué.

À LIRE  ONMT: Chefchaouen s'impose dans l'image touristique globale du Maroc