En plein confinement, à Tanger, Fès et Salé entre autres, quelques personnes sont sorties dans des marches nocturnes, ce qui a scandalisé les citoyens, et provoqué une Indignation générale sur le web.

En effet, suite à l’organisation de marches menées, à Tanger Salé et Fès, par des prédicateurs religieux, les citoyens ont réclamé l’application des dispositions du code pénal dans pareille situation.

Ces comportements, revêtent une nature dangereuse en ce sens qu’ils portent atteinte à la sécurité sanitaire des citoyens, surtout en ces moments où sévit le Covid-19, ce qui a poussé les autorités marocaine à décrété l’état d’urgence sanitaire depuis le vendredi 20 mars courant.

Outre ce danger, les terroristes qui sont sortis à 2h du matin “protester” au nom d’Allah à Tanger et à Fès, ont démontré une fois de plus qu’ils sont des hors-la-loi et que la santé et le bien-être des citoyens ne les intéressent jamais.

À LIRE  Agadir: interdiction de la récolte et de la commercialisation des coquillages