Quelque 32 candidats à l’émigration clandestine, originaires des pays de l’Afrique subsaharienne, ont été arrêtés vendredi à environ 100 Km au sud de Dakhla, apprend-on de source sécuritaire.

Ces individus ont été appréhendés à bord d’une barque de pêche artisanale par une patrouille relevant de la Marine royale, dans le cadre des opérations de ratissage menées régulièrement pour lutter contre le phénomène de l’immigration clandestine.

Les personnes arrêtées ont été transférées au centre d’accueil de Dakhla dans le cadre des mesures prévues par l’état d’urgence sanitaire, selon la même source.

MAP

À LIRE  Covid-19/Maroc: 295 nouvelles rémissions, 12 nouveaux cas, 7.819 au total