Le confinement des Marocains en raison de l’épidémie du Covid-19, entré en vigueur le 20 mars, est prolongé de 30 jours.

Le Conseil de gouvernement réuni exceptionnellement, ce samedi 18 avril, a approuvé le projet de décret 2.20.300 portant prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Cette mesure qui devait prendre fin ce 20 avril est prolongée jusqu’au 20 mai.

Cette séance s’est soldée par l’adoption du projet de décret n° 2.20.330 relatif à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, présenté par le ministre de l’Intérieur Abdelaouafi Laftit. Ce projet propose la prorogation d’un mois de la durée de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Avec le bilan qui continue de s’alourdir chaque jour, la décision de reconduire ce dispositif était prévisible, sachant que tous les spécialistes s’accordent à dire que tant que le pic de la pandémie n’aura pas été franchi, il faudra prolonger les mesures de confinement, avant de passer par la suite à un assouplissement graduel.

En effet, expliquent-ils, un déconfinement précoce ou hâtif entraînerait une montée en flèche du nombre des nouvelles contaminations, mettant ainsi sous pression notre système de santé qui aura beaucoup de peine à gérer la situation.

Pour rappel, l’état d’urgence sanitaire est entré en vigueur le 20 mars dernier. Il a été décrété dans le cadre des mesures instaurées pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus qui a touché à ce jour pas moins de 2.670 citoyens et en a tué 137.

À LIRE  L'UE ET BERD ACCORDENT 20 MILLIONS D’EUROS DÉDIÉS AUX INVESTISSEMENTS VERTS AU MAROC