Les autorités publiques annoncent l’interdiction de déplacement nocturne entre 19h00 et 05h00, et ce à compter du 1er Ramadan, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Dans le cadre du renforcement des dispositions de l’état d’urgence sanitaire pendant mois sacré du Ramadan, “Il est formellement interdit aux citoyennes et citoyens de se déplacer en dehors de leurs domiciles ou sur la voie publique pendant cette tranche horaire que ce soit à pied ou à bord de véhicules de transport, à l’exception des personnes travaillant ou exerçant dans les secteurs et activités essentielles”, précise le communiqué.

Lors de la période de l’interdiction de déplacement nocturne, il sera procédé à la suspension des autorisations de déplacement exceptionnelles, remises par les autorités locales ainsi que les autorisation de déplacement pour le travail, remises par les secteurs public et privé, poursuit le ministère.

À LIRE  Embouteillages après l’annonce de l'interdiction de quitter ou d'entrer à Tanger, Casablanca, Marrakech et 5 autres villes