A l’ère du nouveau coronavirus (covid-19), l’impression 3D s’avère d’une importance cruciale pour fabriquer les visières de protection et le matériel médical nécessaire, a souligné Yasmina Benchekroun, directrice d’Abergower au Maroc, filiale d’une multinationale britannique spécialisée dans la digitalisation, la dématérialisation et l’archivage numérique.

«Depuis plusieurs années, l’impression 3D est un outil indispensable dans le secteur de l’aéronautique. Aujourd’hui, nous constatons que ce concept est utilisé dans divers domaines comme le textile et la santé en vue de répondre rapidement à une demande croissante en moyens de prévention et de lutte contre le covid-19», a souligné Mme Benchekroun dans une déclaration à la MAP.

Covid-19 : L’impression 3D à la rescousse 1
Yasmina Benchekroun, directrice d’Abergower au Maroc

Durant cette période de crise sanitaire, a-t-elle poursuivi, Abergower Maroc s’est orientée vers la production de visières en 3D à l’aide d’une matière approuvée par le NHS (National Health services) en Angleterre et qui ne permet pas de transmettre le covid-19.

Destinées principalement aux médecins, aux pharmaciens et aux employés des usines, ces visières permettent de mieux se protéger sur les lieux de travail, a fait savoir Mme Benchekroun.

Covid-19 : L’impression 3D à la rescousse 2

Et d’ajouter : «Nous sommes consultés par plusieurs entreprises qui souhaitent renforcer davantage les mesures de prévention et de sécurité sur leurs sites. Notre principal objectif est de les soutenir pour qu’elles puissent assurer la continuité de leurs activités».

Parallèlement, la directrice d’Abergower Maroc a relevé que la digitalisation, qui n’était auparavant qu’optionnelle, a joué un rôle primordial dans la lutte contre la propagation de la pandémie du covid-19 tout en permettant au monde du travail d’éviter un arrêt total et brusque.

À LIRE  DEUX MÉDECINS DE WUHAN GRAVEMENT ATTEINTS PAR LE COVID-19 SE RÉVEILLENT DU COMA AVEC UNE PEAU SOMBRE

«Pour les entreprises, la relation client doit être constamment renouée d’une façon ou d’une autre, d’où l’importance, durant cette période de confinement, des solutions digitales qui offrent la possibilité de se réunir à distance», a-t-elle expliqué.

De même, Mme Benchekroun a fait remarquer que la digitalisation permet aussi de sauvegarder et archiver les données et documents de l’entreprise, avec la possibilité d’y accéder par les collaborateurs sans se déplacer.

«Quand on est confiné chez soi, sans pouvoir sortir et continuer sa vie de travail de tous les jours, notre souhait est parfois simplement l’accès à un document important, comptable, légal ou autre. Mais c’est compliqué, puisque tout est au bureau», a-t-elle noté, indiquant que la transformation digitale a été déjà déclenchée au Maroc.

Le covid-19 est, en effet, un accélérateur de cette transformation «qui devient presque obligatoire pour la survie de l’entreprise en ce temps», a-elle estimé, notant que «le digital va transformer désormais la vie de tous les jours en y introduisant le télétravail, les services et commandes en ligne, les événements virtuels et le Cloud».

MAP-