L’Observatoire national des Droits de l’Enfant (ONDE) a indiqué, avoir mobilisé son portail “www.2511.ma” dédié au signalement des actes de violence à l’égard des enfants, afin de “contribuer aux efforts fournis à tous les niveaux pour protéger et accompagner les citoyens, notamment les enfants durant cette période de confinement”.

La période du confinement sanitaire décrété face à la pandémie du coronavirus n’est pas du tout facile à vivre. Des violences à l’égard des femmes mais aussi des enfants ont été enregistrées. Conscientes de cette réalité, plusieurs associations se sont mobilisées pour sensibiliser sur ce phénomène.

De son côté, l’Observatoire national des Droits de l’Enfants (ONDE) a indiqué, ce lundi, avoir mobilisé son portail www.2511.ma dédié au signalement des actes de violence à l’égard des enfants afin de contribuer aux efforts déployés pour protéger les les citoyens, notamment les enfants. « La période particulière que notre pays traverse doit conduire chacun et chacune à être encore plus responsable et protecteur à l’égard des enfants », indique dans un communiqué l’ONDE, affirmant que c’est dans cette optique que l’Observatoire « met à la disposition de la population une plateforme digitale permettant de signaler les actes de violences, de maltraitance et d’exploitation des enfants ».

La même source explique que le but de cette action est de « permettre à tout un chacun, que ce soient les enfants eux-mêmes, les parents et proches des victimes ou de simples témoins, de signaler les cas d’enfants exposés à une situation de danger ».

Ainsi dès la réception du cas, l’ONDE relaye l’information aux autorités compétentes et aux institutions concernées par la protection de l’enfance, notamment l’Entraide nationale à travers ses délégations provinciales et préfectorales et ses Unités de protection de l’enfance et ce, afin d’accompagner l’enfant victime.

À LIRE  BAC 2020: Toutes les mesures de prévention sanitaire ont été prises

MAP-