Maroc: Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé, mercredi, la reprise progressive des activités relatives au transport mixte et au transport de personnels, tout en respectant les spécificités de chaque zones (zones d’allégement des restrictions 1 et 2).

“En concertation avec le ministère de l’Intérieur et dans le respect total des orientations du ministère de la Santé, et en veillant à la protection de la sécurité des voyageurs, des professionnels et des employés, le ministère a mis en place un cahier des charges concernant les dangers de la propagation de l’épidémie de Covid-19, relatif aux entreprises et aux exploitants des services du transport et leurs employés”, souligne le département dans un communiqué.

Le cahier contient les mesures et les procédures préventives qui doivent être respectées rigoureusement par les transporteurs, les employés ainsi que les voyageurs, dans la perspective d’offrir un service sûr garantissant la sécurité et la santé de tous et de limiter la propagation du virus.

Ainsi et à partir de la date de publication du présent communiqué, la procédure suivante sera adoptée pour la reprise de l’activité du transport mixte et du transport de personnels, selon les spécificités des zones 1 et 2, tout en respectant un certain nombre de mesures. Il s’agit, selon la même source, de “parapher l’ensemble des pages du cahier des charges relatif aux entreprises du transport routier public de personnes, et de signer la dernière page par le représentant juridique de l’entreprise ou le responsable de l’exploitation précédé par la mention +lu, ratifié et je m’engage à respecter les clauses du cahier des charges+”.

À LIRE  Covid-19 : la BAD accorde 118 millions d'euros au Maroc

Le cahier des charges peut être téléchargé sur le site officiel du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau www.equipement.gov.ma. D’après le communiqué, le cahier annoté et paraphé constitue une autorisation exceptionnelle pour la reprise de l’activité du transport mixte et la continuité de l’activité du transport de personnels dans les zones susmentionnées, dont il est autorisé de se déplacer. Il doit être disponible à bord du véhicule pour le contrôle.

Il s’agit également de respecter le taux de 50% maximum de la capacité du véhicule et effectuer le contrôle technique périodique du véhicule en cas d’expiration de sa validité.

Le ministère souligne en outre l’importance des procédures et des mesures incluses dans le cahier des charges pour limiter la propagation du coronavirus et ses répercussions négatives, appelant l’ensemble des professionnels du transport mixte et du transport de personnels à la nécessité de s’y conformer strictement.

Les services du ministère aux niveaux central et territorial restent à la disposition des citoyens, des professionnels et de leurs employés pour la bonne application du contenu du cahier des charges. Ils mettent également à leur disposition les services du centre d’appel 4646 pour répondre à leurs questions ou pour déposer leurs plaintes concernant les violations observées éventuellement, conclut le communiqué.

Map