Maroc: Le taux de remplissage des barrages nationaux a diminué pour atteindre 47,8% ce vendredi 19 juin, contre 57,1% à la même période l’an dernier, selon les données récentes publiées par le département de l’eau relevant du ministère de l’Équipement.

Cette baisse du taux de remplissage des barrages nationaux est due à la chute du niveau des précipitations au cours de la campagne agricole en cours, ce qui explique la diminution des retenues des barrages au Maroc de 9 milliards de mètres cubes à la mi-juin de l’année dernière à 7,4 milliards de mètres cubes à la même période de l’année courant, nous apprend Hespress. Et les experts s’attendent à ce que les taux de retenus des barrages continuent de diminuer au cours de l’été.

Les données montrent également une baisse record des taux de remplissage dans les barrages du centre et du sud du Maroc, qui ont connu de précipitations très faibles ou presque nulles, ce qui a directement affecté les réserves d’eau de surface du Royaume.

Ainsi, les taux de remplissage ont diminué à 63% dans le barrage Al-Wahda, à 34% dans le barrage de Bin el Ouidane dans la région d’Azilal, celui de Youssef Ben Tachfin dans le Souss est tombé à seulement 38% contre 55% à la mi-juin de l’année dernière, indique la même source.

Il convient de noter que le Maroc compte actuellement 145 grands barrages et 250 petits. De même, les prévisions tablent sur la construction de 20 nouveaux barrages entre 2020 et 2027, d’une capacité de 5,38 milliards de mètres cubes, avec une couverture financière de 115 milliards de dirhams pour une bonne gestion de l’eau et de l’irrigation.

À LIRE  Bac 2020 et Covid-19: Coup d’envoi des examens

Source: AGRIMAROC