Marocains bloqués à l’étranger: Un vol de Royal Air Maroc reliant Montréal et Agadir a été organisé, samedi 4 juillet, avec à son bord 290 passagers dans le cadre de l’opération de rapatriement des Marocains bloqués au Canada à cause de la pandémie de Covid-19.

Le vol en provenance de Casablanca a atterri samedi matin à l’aéroport international de Montréal, avec à son bord autant de passagers canadiens ou détenteurs de la résidence permanente au Canada qui étaient bloqués dans le Royaume.

Il est ensuite reparti avec à son bord 290 passagers marocains vulnérables détenteurs d’un visa canadien de visiteur temporaire et catégorisés comme prioritaires. Parmi ceux-ci, on compte des personnes âgées, des personnes souffrant de maladies chroniques ou ayant subi des opérations chirurgicales, des femmes enceintes ou avec des enfants en bas âge, ou encore des mineurs.

L’ensemble des passagers devront atterrir à Agadir où ils seront soumis au confinement obligatoire pendant 9 jours instauré par les autorités sanitaires marocaines comme mesure de lutte contre la pandémie.

Les autorités marocaines ont travaillé en étroite concertation avec les autorités canadiennes pour permettre aux deux opérations de rapatriement des ressortissants de chaque pays de se dérouler dans les meilleures conditions et dans le respect du protocole sanitaire en vigueur dans les deux pays.

Ce vol ne peut pas rapatrier l’ensemble des citoyens bloqués au Canada. Ils sont encore plusieurs centaines à attendre regagner le Maroc. Les missions diplomatique et consulaire du Maroc au Canada ainsi que les autorités marocaines travaillent pour organiser un autre vol à destination du Maroc.

À LIRE  Maroc/Covid-19: 16 nouveaux cas et 73 nouvelles guérisons, total 6.623 cas confirmés

Sous réserve de l’accomplissement des formalités requises et de l’obtention des autorisations nécessaires, un autre vol devrait être assuré par la compagnie Air Canada et devrait avoir lieu dans les prochains jours.