Un accompagnement spécifique du gouvernement sera accordé à la compagnie nationale d’aviation civile, Royal Air Maroc (RAM), à travers un soutien financier de l’ordre de 6 milliards de DH, a annoncé le ministre marocain de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun.

Lors de sa réponse aux interventions des groupes parlementaires à la Chambre des représentants, à l’occasion des discussions sur le projet de loi de finances rectificative, Benchaaboun a souligné que ce soutien intervenait dans le cadre de l’appui étatique aux entreprises publiques impactées par la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19.

Ainsi, le montant réservé à la RAM représente environ 37% des besoins en appui financier exprimés par l’ensemble des établissements et entreprises publics, soit un total de 16 milliards dirhams, dont 10 milliards à titre immédiat (garantie, subventions, capitaux, etc.).

Frappée de plein fouet par la crise sanitaire, la RAM a pris des mesures pour atténuer l’impact de cette crise à travers la mise en place d’un plan de départs volontaires concernant près de 900 salariés toutes catégories confondues. La réduction des effectifs concernera également les postes liés à l’enregistrement, le commercial, les représentations des escales à l’international ou encore le handling et les salariés au sol ayant un lien direct avec les opérations liées à l’exploitation des vols.

C’est dans le cadre de l’appui financier de l’Etat aux entreprises nationales implantées par la crise du Covid-19 que cette enveloppe sera débloquée.

À LIRE  Le terrorisme, un grand défi dans la région arabe