Le premier groupe des travailleuses saisonnières marocaines dans la province espagnole de Huelva est arrivé, dimanche au port de Tanger Med, à bord d’un bateau en provenance du port de Huelva.

Il s’agit d’environ 1.200 travailleuses saisonnières marocaines sur un total de 7.100 qui seront rapatriées par voie maritime à bord de six bateaux assurant la liaison maritime directe entre les ports de Huelva et de Tanger Med mis à disposition par l’Etat marocain.

Pour Omar Moussa Abdullah, chargé du pôle médical et humanitaire à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, cette opération concerne l’accueil d’un groupe de travailleuses saisonnières marocaines qui étaient bloquées dans la province de Huelva (sud de l’Espagne) pendant une période dépassant la durée de leur séjour, en raison des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de coronavirus, notant que la Fondation, chargée de superviser l’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE) “Marhaba 2020”, a le devoir d’être aux côtés de tous les Marocains qui vivent une situation particulière, afin de leur venir en aide et d’alléger leurs souffrances.

Le responsable a souligné que la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a mis en oeuvre les Hautes directives du Roi Mohammed VI pour le lancement de l’opération Marhaba, malgré les circonstances exceptionnelles de cette année et même si elle a débuté tardivement, rappelant l’arrivée, au cours des deux derniers jours, des premiers navires aux ports de Beni Nsar (Nador) et de Tanger Med.

“Aujourd’hui, nous recevons un autre navire transportant environ 1.200 travailleuses saisonnières marocaines qui étaient bloquées en Espagne”, a-t-il fait savoir, notant qu’il s’agit du premier groupe qui sera suivi par d’autres, jusqu’à rapatrier quelque 7.000 personnes.

À LIRE  TANGER MED:hausse de 38 % du trafic conteneurs du port de Tanger

Il a relevé que cette opération, à laquelle a participé la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, nécessite de veiller au respect de toutes les mesures préventives recommandées par les ministères impliqués dans la gestion de la pandémie de Covid-19, notant que la Fondation ne peut qu’apporter son soutien, pour contribuer à créer les conditions appropriées à ce genre d’initiatives, compte tenu du contexte exceptionnel de la pandémie.

M. Moussa Abdullah s’est félicité des conditions d’accueil des passagers qui s’est déroulé dans une bonne ambiance, grâce à la coordination continue entre les différents intervenants, en particulier les autorités portuaires, les agents de la sûreté nationale, les douanes et les autorités locales, outre l’apport considérable de la Fondation Mohammed V pour la solidarité dans de telles circonstances.

L’autorité portuaire de Tanger Med a, quant à elle, mobilisé les moyens logistiques et le transport au sein du port, et distribué les repas et le gel désinfectant au profit des bénéficiaires de l’opération, qui ont été par la suite transportés par des bus vers leurs lieux de résidence au Maroc.

L’ambassadeur du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, s’était rendue à Huelva pour s’informer du bon déroulement de la première étape de cette opération qui se déroule sous la coordination du ministère des Affaires étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a indiqué un communiqué de la représentation diplomatique marocaine dans un communiqué.

Dans ce cadre, tous les moyens logistiques et humains nécessaires ont été mis en place, pour la réussite de cette opération tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur, à travers la réalisation des tests PCR et sérologiques au profit de toutes les travailleuses saisonnières marocaines, afin de préserver leur santé tout en respectant les conditions nécessaires à leur départ au Maroc.

À LIRE  Kelaâ des Sraghna : Des cafés et commerces fermés pour non-respect des mesures sanitaires