Le Maroc fait partie des principaux consommateurs et producteurs d’huile d’olive dans le monde arabe.

Selon les données du Conseil oléicole international, le Maroc est le deuxième pays producteur d’huile d’olive dans le monde arabe avec une production avoisinant 200.000 tonnes l’an dernier, et qui devrait baisser à 145.000 durant cette campagne agricole en cours. Il est devancé par la Tunisie et suivi par la Syrie.

Pour la consommation d’huile d’olive, le Maroc arrive en tête du monde arabe et se classe au cinquième rang mondial avec 4% de la consommation mondiale totale d’huile d’olive, en fonction des campagnes agricoles. En effet, la consommation était en 2019 de 120.000 tonnes contre 150.000 la saison précédente.

La Syrie se classe deuxième dans le monde arabe et septième au monde avec une part de 2,8% de la consommation mondiale, puis l’Algérie est troisième dans le monde arabe et huitième dans le monde avec 2,7%, et la Tunisie se classe quatrième dans le monde arabe et neuvième au niveau mondial avec 1,4% de la consommation totale.

Production

La production mondiale d’huile d’olive pour la saison 2018-2019 est supérieure à 3,2 millions de tonnes par rapport à la production attendue pour la saison en cours de 3,1 millions de tonnes, soit une baisse de 2,3%, selon l’COI.

La Tunisie est arrivée en tête des pays arabes, avec une production qui a atteint la saison dernière plus de 140 000 tonnes, et cette saison devrait atteindre 300 000 tonnes, ce qui représente 9,5% de la production, et le Maroc est arrivé deuxième avec 4,6% de la production mondiale.

À LIRE  Plus de 270 millions de DH pour l’aménagement des routes rurales en 2019

La Syrie occupe le troisième rang au niveau arabe, avec un taux de 3,8% de la production mondiale.

En quatrième position dans le monde arabe, nous trouvons l’Algérie avec 2,6% de la production mondiale, et on prévoit que la taille de sa récolte passera de 97 000 tonnes la saison dernière à 82 000 cette saison. L’Égypte s’est classée cinquième avec un taux de 0,9%. Importation :

L’Arabie saoudite est arrivée en tête des pays arabes, puisqu’elle a importé 35 000 tonnes la saison dernière, suivie par le Maroc avec 5 000 tonnes la saison dernière.

Exportation

La Tunisie est l’un des principaux pays exportateurs de l’huile d’olive au monde. Les autorités tunisiennes s’attendent à ce que d’ici la fin de la saison en cours, leurs exportations atteignent 300 mille tonnes. Cas unique La Tunisie est un modèle unique dans la région arabe car c’est le seul pays qui exporte des quantités dépassant de loin ce qu’elle consomme en interne à partir de la récolte d’huile d’olive, ce qui rend cette substance stratégiquement située dans la production agricole et les exportations. La Tunisie a produit 140 000 tonnes l’année dernière, et seulement 40 000 tonnes ont été consommées, et le reste est entièrement destiné à l’exportation.

En deuxième place dans le monde arabe en termes d’exportations d’huile d’olive, la Syrie est arrivée à environ 34 mille tonnes, puis le Maroc en troisième place avec 20 mille tonnes. La Palestine exporte environ 6 mille tonnes, puis le Liban cinquième avec des exportations estimées à 3 mille tonnes cette année.

À LIRE  RAM INAUGURE la ligne aérienne Casablanca-Pékin