L’incendie qui s’est déclaré, lundi, dans la forêt diplomatique, au sud de Tanger, a ravagé environ 36 hectares de massifs forestiers, selon le service des Eaux et forêts.

“L’incendie qui s’est déclenché lundi vers 15h00 dans la forêt diplomatique a été maïtrisé vers 19h00”, a fait savoir le directeur régional des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Rif, Said Benjira, notant que “les vents qui soufflaient sur la région ont augmenté la vitesse de propagation du feu”. Les 36 ha consumés par le feu sont composés principalement d’espèces secondaires et d’arbres (liège et genévrier).

Le directeur régional des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Rif, Said Benjira a souligné, dans une déclaration à l’agence de presse MAP que des équipes des Eaux et forêts, de la protection civile, des autorités locales, de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires, sous la supervision directe du Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ont été mobilisées en peu de temps et ont travaillé d’arrache-pied, ce qui a permis de maîtriser rapidement le feu.

À LIRE  Incendie de forêt dans la préfecture de M’diq-Fnideq