Six-cent-neuf (609) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et cent quinze (115) guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

Ce nouveau bilan porte à 20.887 le nombre de contaminations dans le Royaume depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 16.553 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 79,3%, a précisé le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet.

Le nombre des morts est passé à 316, trois nouveaux décès ayant été enregistrés au cours des dernières 24h, a-t-il ajouté.

LE CRI D’ALARME DE KHALID AÏT TALEB: “LA SITUATION EST PRÉOCCUPANTE”

Le ministre de la Santé lance un cri d’alarme sur l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc, devenue préoccupante selon lui, au regard du rythme de propagation du virus.

Le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a tenu ce lundi une conférence de presse à Rabat, au lendemain de la décision annoncée par son ministère et celui de l’Intérieur de fermer les entrées et les sorties des flux de voyageurs dans huit villes du Royaume.

Le ministre a tout d’abord affirmé que le reconfinement pourrait être envisageable, mais il n’est actuellement pas à l’ordre du jour, étant donné que ses mesures liées sont très difficiles à prendre.

Khalid Aït Taleb a toutefois lancé un cri d’alarme sur l’évolution de la situation épidémiologique au Maroc, qui est devenue préoccupante au regard du rythme de propagation du virus, qui touche durement la population des huit villes mises en quarantaine.

À LIRE  Les chevaux et la fantasia au Maroc

«Il y a eu un relâchement chez les citoyens en matière de respect des gestes barrières», a déploré le ministre.

Le pays n’a pas connu une pareille propagation du virus au cours des 3 mois de confinement, a-t-il indiqué. Pour la seule journée du 27 juillet, 12 cas positifs ont été admis en réanimation, ce qui démontre la gravité de la situation.