Après une cessation d’activité qui a touché plus de 80% des entreprises durant le confinement, le HCP dresse son bilan concernant la reprise d’activité des entreprises. 44% d’entre elles pensent qu’il faudra au minimum un an avant de retrouver une activité normale, 46% ont d’ores et déjà reporté ou annulé leurs investissements sur 2020 et près des deux tiers annoncent un retour d’emploi à la normale d’ici au minimum 6 mois.

Pendant la période du confinement, près de 83,4% de l’ensemble des entreprises organisées ont déclaré avoir arrêté leurs activités. 52,4% ont réduit partiellement leur activité, 29,6% de manière totale mais temporaire alors que 1.3% ont déclaré avoir cessé leurs activités de manière définitive.

Selon la deuxième enquête relative à l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises réalisée, du 3 au 15 juillet, auprès de 4.400 entreprises, après l’arrêt observé par bon nombre d’entreprises durant le confinement, 84,6% d’entre elles ont repris leur activité. Cela étant, 32,4% estiment avoir retrouvé le rythme normal, un peu plus de la moitié (52,2%) l’ont fait de manière partielle et 15,4% sont toujours en arrêt.
La reprise d’activité en rythme normal concerne 40% des GE, 35% des PME et 31% des TPE.
Les deux tiers des entreprises exportatrices ont repris leurs activités, dont 18,6% normalement. Par branche, 45% des entreprises dans les industries chimiques et parachimiques ont pu reprendre leur activité normale, 42% dans les industries du textile et du cuir et 47% dans le commerce. Cette proportion est de 18% pour l’hébergement et la restauration.

À LIRE  Covid-19: Le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane