Une tentative de migration clandestine à partir de la bande côtière relevant des compétences territoriales de la province de Tarfaya a été mise en échec lundi matin, ont indiqué les autorités locales de la Province, précisant que 40 migrants clandestins, dont 12 femmes, issus de pays subsahariens, ont été interpellés.

De même, les corps de sept citoyens africains, dont 5 femmes, ont été rejetés par la mer, au niveau de la même zone, ajoute la même source.

Ces candidats à la migration clandestine ont été placés en isolement sanitaire, dans l’attente de les soumettre au dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) par les autorités sanitaires compétentes, selon la même source qui précise que les sept dépouilles ont été déposés à la morgue de l’hôpital provincial de Laâyoune.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes sous la supervision du parquet, en vue de déterminer les circonstances de cette affaire.

À LIRE  Réouverture des aéroports aux Canaries, la tempête de sable faiblit