Lors d’une réunion avec le gouvernement tenue ce 11 août, Vladimir Poutine a annoncé l’enregistrement en Russie du premier vaccin contre le Covid-19. Le Président espère une prochaine vaccination massive et a par ailleurs confié qu’une de ses filles en avait déjà profité.

La Russie compte bien promouvoir son vaccin tant attendu contre le Covid-19, est c’est Poutine qui s’est engagé e premier, en précisant que le vaccin «fonctionne assez efficacement, crée une immunité stable et, je le répète, il a passé tous les contrôles nécessaires».

Pour être convaincant, le président russe a indiqué que l’une de ses filles a pris part aux tests et elle a été vaccinée. Selon ses dires, après la première injection, la température corporelle de sa fille était de 38 degrés, et le lendemain légèrement au-dessus de 37, a rapporté l’agence russe Sputnik.

Quant à la seconde injection, Poutine affirme que la température a été aussi un peu élevée après la deuxième injection, mais actuellement «elle se sent bien et les titres [d’anticorps] sont élevés».

Vladimir Poutine espère que prochainement une vaccination massive aura lieu pour que tous ceux qui le souhaitent puissent en profiter. Il a demandé aussi au chef du ministère de la Santé Mikhaïl Murachko de communiquer plus de détails sur le vaccin.

Pour précision, le vaccin en question a été élaboré conjointement par le ministère de la Défense et le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa.

À LIRE  Coronavirus: Le Marocain Moncef Slaoui chargé par le président Trump de développer un vaccin